Les nouvelles normes

Evolutions

Nouvelles normes

Classement

1* à 5*

Durée de validité

Valable 5 ans

Tableau de classement

Système à points. Nombre de points obligatoires et facultatifs fonction du classement.

Types de critères

Equipements et aménagements, services aux clients, accessibilité et développement durable

Prise en compte de l’état et de la propreté

Procédure de classement

Démarche volontaire de la part du prestataire

Organismes

Organismes de contrôle accrédités COFRAC

Emission de l’avis

Organisme de contrôle

Décision de classement

Le classement est prononcé par Atout France.

 

 

Pour être classé, le camping doit accueillir plus de 20 personnes ou plus de 6 emplacements. La superficie des emplacements doit être minimum de 70 m² pour la catégorie 1* et 2* et 80 m² pour les 3,4 et 5*. Les campings peuvent se faire classer en 2 catégories :

  • « tourisme » si plus de la moitié du nombre des emplacements est destinée à la location à la nuitée, à la semaine ou au mois pour une clientèle de passage
  • « loisirs » si plus de la moitié du nombre des emplacements est destinée à la location supérieure au mois par une clientèle qui n'y élit pas domicile .

             Seuls les PRL exploités sous régime hôtelier peuvent faire l’objet d’un classement.

Suite à la parution du décret n° 2014-139 du 17 février 2014 relatif au classement des terrains de camping en catégorie « aire naturelle », il est désormais possible aux terrains de camping de se faire classer en Aire Naturelle. Pour rappel, les ANC accueillent uniquement des tentes, caravanes ou camping-cars et sont exploitées au max 6 mois par an. Les emplacements et les hébergements ne doivent pas être individuellement desservis en eau ou raccordés au système d’assainissement. L’arrêté du 17 février 2014 définit les critères de classement des Aires Naturelles.
 

 

 

> Obtenir plus d'informations

Tags: